Catch Arena, l'actualité du Catch mondial
Bad News Barrett

Bad News Barrett

Surnoms : Wade Barrett, Stu Sanders, Lawrence Knight, Stu Bennett
Fédération : WWE > Smackdown
Attitude : Heel
Nationalité : Anglais
Nom réel : Stuart Alexander Bennett
Date de naissance : 10 Aout 1980
Taille : 1.96m
Poids : 120 kg
Lieu de naissance : Preston, Angleterre
Lieu de résidence : Manchester, Angleterre
Twitter : Twitter officiel de Bad News Barrett

Biographie

Il ne sera plus le rookie d'un catcheur professionnel. Désormais dans la cour des grands après avoir remporté la première saison de l'émission NXT, initiée par la WWE, le costaud au manteau noir et à la rose envisage bien de faire un maximum de dégâts pour arriver à ses fins.

Petit retour en arrière.

Nous sommes en 2004. Stuart Alexander Bennett ne s'appelle pas encore Wade Barrett, mais Stu Sanders, il vient d'Angleterre. Il est entraîné par Al Snow et Jon Richie, et il fait sa première apparition à la NWA Hammerlock Wrestling, durant une Battle Royale comptant 30 catcheurs. Pas la meilleure idée pour se faire repérer que de se mélanger à 30 lutteurs. De la NWA, il passe à la Dropkixx Wrestling, un passage fructueux puisqu'il y décroche son premier titre, le Dropkixx IWC European Heavyweight Championship.

Mais Bennett vise plus haut, et 3 ans après ses débuts, il réussit à décrocher un contrat auprès de la WWE, pour leur branche de développement OVW (Ohio Valley Wrestling). Ses débuts là bas son confidentiels mais Bennett est un bosseur. Il saisit toutes les opportunités qu'il peut et en sera récompensé lorsqu'il fera équipe avec Paul Burchill. Ensemble, ils décrochent en 2008 le titre par équipe.

La WWE suit de près son anglais, et décide naturellement de l'intégrer à sa nouvelle promotion de développement, la FCW (Florida Championship Wrestling), après l'arrêt de son partenariat avec la OVW.

Toujours en tant que Stu Sanders, Bennett fera partie de L'Empire, qu'il partagera avec un autre européen que la WWE suit de près, Drew McIntyre. Une association brutale et puissante qui ne tarde pas à décrocher le titre par équipe. Mais comme souvent, la perte de leurs ceintures, environs deux mois plus tard, mettra fin au duo. Bennett commence alors une phase de recherche, catchant sous son véritable nom, puis sous le pseudonyme de Lawrence Knight, en Octobre 2008, et jusqu'en Août 2009, où on le retrouvera en tant que Wade Barrett, nom qu'il a, apparemment, définitivement adopté. Il ajoute une corde à son ring en devenant commentateur à la FCW, au coté de Dusty Rhodes, lorsque les commentateurs originaux partent pour la ECW.

2010 est l'année de la révélation au grand public, avec l'émission NXT de la WWE, où des rookies, coachés par des professionnels, se battent pour décrocher un contrat WWE, avec le choix du roster, et un match en PPV pour un titre. C'est donc Barrett qui sort vainqueur du show hebdomadaire, se classant numéro 1 dans le vote des pros. Il décide d'intégrer la division Raw, et annonce : « L'ère de Barrett a commencé ».

Le 7 juin à Raw, Barrett était au premier plan de l'attaque des rookies de NXT, interférant dans le main-event entre John Cena et CM Punk, attaquant les deux compétiteurs, la Straight Edge Society, les commentateurs, le chronométreur et l'annonceur, avant de détruire le ring et l'équipement l'entourant. Cena en particulier a été pris pour cible par les rookies, subissant les prises de finition. Lors de l'épisode suivant de Raw, Barrett et les autres rookies (sans Daniel Bryan) réclament des contrats à plein temps auprès du General Manager Bret Hart, qui au lieu de cela, vire Barrett et fait sortir les rookies de la salle. Plus tard dans le show, les rookies attaquent Hart et lui imposent un ultimatum jusqu'au pay-per-view Fatal 4-Way pour décider d'une signature de contrats. À Fatal 4-Way, les rookies interfèrent dans le main-event mettant en jeu le titre de la WWE Championship, coutant le titre à John Cena. La nuit suivante à Raw, Vince McMahon vire Hart et annonce qu'un nouveau General Manager anonyme a été engagé et que les sept rookies ont été signés. Le groupe de rookies continue de perturber les main-events, attaquant Cena et McMahon, qui est l'arbitre d'un soir. La semaine suivante, le groupe est nommé The Nexus. Le 12 juillet à Raw, la Nexus, sans Darren Young, combat dans son premier match en battant John Cena dans un match par équipe à six contre un. La semaine suivante, Barrett faut ses débuts en solo en battant Mark Henry. À Summerslam, Nexus participe à un match par équipe à sept contre sept contre John Cena, Daniel Bryan, Edge, Chris Jericho, Bret Hart, John Morrison et R-Truth. Barrett est le dernier membre à être éliminer, Cena élimine par soumission, causant la défaite de la Nexus. Après l'éjection de Darren Young du groupe et la blessure de Skip Sheffield , la Nexus affronte Cena, Edge, Randy Orton, Sheamus et Jericho dans un match à élimination cinq contre cinq au 900ème épisode de Raw le 30 août. Barrett gagne le match en éliminant Orton.

Barrett utilise le match de championnat mérité par sa victoire de NXT à Night of Champions, match qu'il perd dans un Six-Pack Challenge pour le titre de la WWE, malgré le fait qu'il a éliminé Cena. La rivalité entre Cena et la Nexus continue à Hell in a Cell le 3 octobre, Barrett battant Cena afin de forcer Cena à devenir un membre de la Nexus. Barrett remporte une bataille royale la semaine suivante à l'aide de Nexus, devenant ainsi le challenger au titre de la WWE. Barrett reçoit son match de championnat contre Randy Orton à Bragging Rights. Après avoir ordonné à Cena de l'aider à gagner le match, Cena intervient dans le match causant la victoire de Barrett par disqualification, faisant conserver le titre à Orton. Barrett a le droit à une revanche et de choisir son propre arbitre, qui sera John Cena. Pour mettre un enjeu de plus, si Barrett gagne le match et le titre, Cena pourra quitter la Nexus, mais si Barrett échoue, Cena sera viré. À Survivor Series, Barrett n'arrive pas à gagner le titre de la WWE, Cena le poussant dans un RKO d'Orton. Cena est donc viré de la WWE.

Barrett demande alors une autre revanche le lendemain, mais il est attaqué par Cena, coûtant le match. Cena est ensuite réengagé par la WWE et affronte Barrett dans un match de chaises à TLC: Tables, Ladders & Chairs, résultant sur une victoire de Cena.

Barrett refait surface le 3 janvier 2011, où il confronte CM Punk, qui a pris le contrôle de la Nexus durant son absence. Punk donne Barrett l'opportunité de récupéré le leadership, à condition de gagner le match en cage impliquant Orton et Sheamus pour la place de challenger au titre de la WWE. Cependant, durant le match, Punk attaque Barrett sur le point de gagner et retire le brassard de la Nexus de Barrett, symbolisant son retrait de la Nexus. Le match est remporté par Randy Orton.

Aux enregistrement de Smackdown du 7 janvier, Barrett attaque le Big Show. Il est par la suite rejoint par Ezekiel Jackson et ses anciens partenaires de la Nexus, Justin Gabriel et Heath Slater, le groupe se nommant Corre. Barrett se qualifie pour l'Elimination Chamber Match pour le World Heavyweight Championship, mais est le premier à être éliminé par le Big Show. Le 22 mars, à Smackdown, Barrett bat Kofi Kingston pour remporter le titre intercontinental, son preimer titre solo à la WWE. À WrestleMania XXVII, The Corre est battu dans un match par équipe à huit par une équipe formé de Kingston, Big Show, Kane, et Santino Marella. Le 6 mai, à Smackdown, Barrett, Gabriel, et Slater attaquent Jackson, le virant ainsi du groupe. Le 13 mai à Smackdown, Barrett défie alors Jackson pour le titre Intercontinental à Over the Limit, et Jackson accepte. À Over The Limit, Barrett est défait par Jackson par disqualification grâce à l'intervention de Gabriel et Slater. Barrett conserve donc la ceinture. L'alliance entre Barrett et Corre est en péril, Barrett abandonnant Slater et Gabriel face à Jackson lors d'un match.

À Capitol Punishment, Barrett perd le titre intercontinental en faveur de Jackson. Il invoque sa clause de revanche à Smackdown le 24 juin, pour perdre une nouvelle fois.

Le 1er juin à SmackDown, Barrett est annoncé comme l'un des participants au Smackdown Money in the Bank Match au pay-per-view Money in the Bank, aux côtés de Heath Slater, Justin Gabriel, Kane, Sin Cara, Daniel Bryan, Cody Rhodes et Sheamus. Le match est remporté par Bryan. Deux semaines plus tard, Wade Barrett dit au micro qu'il méritait de décrocher la mallette et devenir Mr. Money in the Bank, Daniel Bryan arrive alors sur le ring et le place dans la LeBell Lock. Deux semaines plus tard, Barrett attaque Bryan après la défaite de Bryan dans un match contre Alberto Del Rio. À SummerSlam, Barrett bat Bryan dans un match simple. Barrett a ensuite une petite rivalité face à Sheamus, ce qui le mènera à trois défaites.

Le 21 octobre à Smackdown, à Mexico, Barrett écartes ses alliances passées avec une "légion de parasites", prétendant que la seule personne dont il a besoin pour connaître le succès est lui-même, et fait le vœu que le "Barrett Barrage" est à son début. À la suite de son discours, Barrett bat Daniel Bryan. La semaine suivante, il bat à John Morrison à Raw et Trent Barreta à Smackdown. La série de victoire de Barrett continue avec la défaite des champions par équipe Air Boom (Evan Bourne et Kofi Kingston) le 31 octobre à Raw, face à Cody Rhodes et Barrett et la victoire de l'anglais sur Sheamus, avec une intervention de Christian, pendant le match.

La semaine suivante, il est annoncé comme capitaine d'une équipe pour les Survivor Series contre celle de Randy Orton. La série de victoires de l'anglais se termine le 24 novembre, en perdant par disqualification contre Orton, à cause de l'attaque de son équipe sur Orton. Aux Survivor Series, l'équipe de Barrett bat l'équipe d'Orton, avec Barrett et Cody Rhodes derniers survivants du match. Le 25 novembre à Smackdown, Barrett combat dans un Fatal-4-Way Match contre Orton, Rhodes et Bryan pour déterminer le challenger au champion poids lourd Mark Henry. Le match est remporté par Bryan. Ler 9 décembre à Smackdown, Barrett et Orton sont placés dans un Time to Beat the Clock Challenge, avec le vainqueur choisissant la stipulation des son match à TLC: Tables, Ladders & Chairs. Barrett bat Ezekiel Jackson en 7:53, cependant, Orton gagne par tombé sur Dolph Ziggler en 7:51, choisissant le match de tables. À Tables, Ladders, and Chairs, Orton bat Barrett avec un RKO en plein vol qui fait s'écraser Barrett à travers la table. Un Falls Count Anywhere Match est organisé le 3 décembre à Smackdown, où Barrett pousse Orton en bas des escaliers. Orton souffre d'une hernie discale, l'écartant des rings. Orton fait son retour le 27 janvier 2012, et élimine Barrett du Royal Rumble Match. Le 3 février à Smackdown, Orton bat Barrett dans un match sans disqualifications, terminant la rivalité.

À Elimination Chamber, Barrett échoue dans la capture du titre poids lourd, étant éliminé quatrième par Santino Marella. Le 20 février, Barrett se blesse dans un bataille royale à dix participants. On apprend plus tard que l'anglais a le coude partiellement déboité, ce qui nécessite de la chirurgie et un retrait des rings pendant quelques mois.

Il revient avec un nouveau personnage, celui de Bad News Barrett qui annonce des mauvaises nouvelles depuis son perchoir.

Prises de finition

  • Spinebuster (2004–2009)
  • Wasteland (Forward fireman's carry slam) (depuis 2010)
  • Winds of Change (Spinning side slam) (depuis 2012)
  • Diving elbow drop

Palmarès

  • Dropkixx
  • Dropkixx IWC European Heavyweight Championship (1 fois)
  • Florida Championship Wrestling
  • FCW Florida Tag Team Championship (1 fois) avec Drew McIntyre
  • Ohio Valley Wrestling
  • OVW Southern Tag Team Championship (1 fois) avec Paul Burchill
  • Pro Wrestling Illustrated
  • Rivalité de l'année (2010) The Nexus vs WWE
  • PWI Catcheur le plus détesté de l'année (2010) comme membre The Nexus
  • #19 des 500 meilleurs de catcheurs dans le PWI 500 en 2011
  • Pro Wrestling Report
  • Breakthrough Star (la percée de l'année) (2010)
  • World Wrestling Entertainment / WWE
  • Champion intercontinental (1 fois)
  • Vainqueur de NXT (Saison 1)
  • Slammy Award du moment le plus choquant de l'anéne (2010) avec le début de The Nexus
Ajouter Bad News Barrett a mes Catcheurs favoris
Ajouter à mes Catcheurs favoris
Recevoir les news sur Bad News Barrett par mail
Recevoir ses news par mail
S'abonner au Flux RSS des news sur Bad News Barrett
S'abonner au Flux RSS de son Actualité
BANNIÈRE BOUTIQUE N°1 DU CATCH - BLANC 300*250
John Cena

WWE
Taille : 1.85m | Poids : 105kg
Bio | Photos | News | Forum

Batista

WWE
Taille : 1.98m | Poids : 132kg
Bio | Photos | News | Forum

CM Punk

WWE > Alumni
Taille : 1.85m | Poids : 110kg
Bio | Photos | News | Forum

The Undertaker

WWE > Smackdown
Taille : 2.08m | Poids : 139kg
Bio | Photos | News | Forum

AJ Lee

WWE > Alumni
Taille : 1.57m | Poids : 45kg
Bio | Photos | News | Forum

Classement établi en fonction des visites reçues

Bo Dallas

WWE
Taille : 1.85m | Poids : 104 kg
Bio | Photos |News | Forum

Taylor Rotunda est de la troisième génération de la famille Rotunda, après son grand-père Blackjack Mulligan et son père Mike Rotunda, sans oubl... [La biographie de Bo Dallas]

Taeler Hendrix

TNA > Alumni
Taille : 1.70m | Poids : 57 kg
Bio | Photos | News | Forum

Le 10 décembre 2010, Taeler Hendrix reçoit un match d'essai à l'Ohio Valley Wrestling contre la championne féminine Lady JoJo, match remporté par... [La biographie de Taeler Hendrix]


2009-2019 © Catch-Arena.com est une marque déposée auprès de l'INPI - Tous droits réservés - Reproduction totale ou partielle interdite

Contact - L'équipe - Mentions Légales - Top recherches - Flux RSS

Les 10 Catcheurs/Divas les plus populaires : John Cena, Batista, CM Punk, The Undertaker, AJ Lee, Randy Orton, Roman Reigns, The Rock, Big Show, L'Ange Blanc

Les 5 derniers Catcheurs/Divas ajoutés : Asuka, Dragonita, Levis Valenzuela Jr, Cat Power, Jimmy Rave

Catch Arena n'est en aucun cas affilié aux fédérations suivantes : WWE, TNA, FCW, NWE, ROH, FRANCE CATCH, NJPW, FFCP, ICWA, CMLL