Menu Fermer

Austin Film Festival ajoute neuf jours et accueille les frères de la destruction de la WWE: nouveau film Winston Duke / Zazie Beets en tant que film de la soirée d’ouverture – Écrans

Austin Film Festival ajoute neuf jours et accueille les frères de la destruction de la WWE: nouveau film Winston Duke / Zazie Beets en tant que film de la soirée d'ouverture - Écrans


Neuf jours, le film de la soirée d’ouverture du Austin Film Festival 2020

Austin Film Festival n’est qu’à une semaine, mais ils viennent d’ajouter neuf jours – ou plutôt, Neuf jours, le nouveau conte de rédemption et de vies à vivre encore à vivre avec Winston Duke (Nous), Betteraves Zaziae (Atlanta), Benedict Wong (Docteur Strange) et Tony Hale (Développement arrêté).

L’histoire d’un homme (Duke) dont le travail est de juger quelles âmes fraîches devraient naître, ce sera le film de la soirée d’ouverture de cette année lorsque le festival virtuel débutera le 22 octobre. En ce qui concerne le film central, AFF a ajouté Adieu Amor, sur la façon dont une famille divisée de réfugiés angolais est réunie par un amour partagé de la danse.

De plus, il n’y aura pas qu’un mais deux films de la soirée de clôture, à commencer par le biopic de David Bowie poussière d’étoiles (qui fera également partie du festival du film musical Sound Unseen nouvellement annoncé, et du nouveau documentaire sur la lutte Frères de la destruction. Pendant plus de deux décennies, Mark Calaway et Glenn Jacobs se sont produits à la WWE en tant que Undertaker et Kane, mieux connus sous le nom de Brothers of Destruction. Callahan s’est éloigné du ring et la plus grande organisation de lutte au monde a passé cette année à marquer 30 ans du Deadman. Ce dernier épisode explore la chimie à l’écran, dans le ring et personnelle entre les deux hommes, et

Le Festival du film d’Austin se déroule du 22 au 29 octobre. Suivez toute notre couverture, actualités, critiques et interviews sur austinchronicle.com/austin-film-festival, et prenez le numéro de cette semaine du la chronique pour des entretiens avec certains cinéastes et stars de cette année, notamment:

• Anne Rapp sur son parcours de 20 ans au cinéma Horton Foote: route vers la maison

• Chaz Bono explique sa fascination pour les cultes en Redémarrer le camp

• Jason Neulander transforme un ancien scénario de scène en écran Rêves fugitifs

• et Cassie Hay réalisant son nouveau documentaire Roller Derby, Reines de la douleur, une affaire de famille.

Voici maintenant les ajouts d’aujourd’hui:


FILM DE NUIT D’OUVERTURE

Neuf jours

Réalisateur: Edson Oda (USA, 124 min)

Will (Winston Duke) passe ses journées dans un avant-poste éloigné à regarder le point de vue en direct (POV) à la télévision de personnes vaquant à leurs occupations jusqu’à ce qu’un sujet périsse, laissant un poste vacant pour une nouvelle vie sur terre. Bientôt, plusieurs candidats – des âmes à naître – arrivent chez Will pour subir des tests déterminant leur aptitude, face à l’oubli lorsqu’ils sont jugés inadaptés. Mais Will affronte bientôt son propre défi existentiel sous la forme d’Emma libre d’esprit (Zazie Beetz), une candidate qui n’est pas comme les autres, le forçant à se tourner vers l’intérieur et à prendre en compte son propre passé tumultueux. Alimenté par une puissance inattendue, il découvre une nouvelle voie audacieuse dans sa propre vie. Faisant ses débuts dans un long métrage après une série de courts métrages et de clips musicaux très acclamés et primés, le réalisateur japonais brésilien Edson Oda livre une vision sincère et méditative des âmes humaines dans les limbes, désireuses de naître contre des obstacles inimaginables, mais gênée par forces au-delà de leur volonté …


FILM DE LA PIÈCE CENTRALE

Adieu Amor

D: Ekwa Msangi (États-Unis, 95 min)


Réunis après 17 ans d’écart, un immigrant angolais accueille sa femme et sa fille dans son petit appartement de Brooklyn. Désormais étrangers, ils trouvent un terrain d’entente dans leur amour commun de la danse.


FILMS DE CLÔTURE DE LA NUIT

Frères de la destruction

D: Kieran Bent (États-Unis, 60 min)


Toujours liés en tant que personnages les plus énigmatiques et les plus populaires du divertissement sportif, The Undertaker et Kane ont abandonné leurs personnages à l’écran pour une conversation historique au Zach Theatre d’Austin dans le cadre de la célébration des «30 ans du mort» de la WWE. Avec plus de trois décennies comme l’un des plus grands tirages au box-office de l’industrie, l’ascension de The Undertaker vers la célébrité est pour toujours liée à son homologue mystérieux du côté obscur, Kane. Tant sur le ring que hors écran, Mark Calaway & Glenn Jacobs ont développé une profonde amitié qui se révèle dans ce film. La dernière présentation des documentaires du réseau WWE, Frères de la destruction amène le public derrière le rideau avec des histoires inédites et des images rares de ce lien incassable.

poussière d’étoiles

D: Gabriel Range (Royaume-Uni, 109 min)


poussière d’étoiles racontera la première visite du jeune David Bowie aux États-Unis en 1971 – un voyage qui a inspiré l’invention de son alter ego emblématique Ziggy Stardust.




Source