Elijah Burke réfléchit à être la dernière personne à lutter contre Chris Benoit

Photo of author

Par David Marques


Elijah Burke, champion du monde de télévision NWA est apparu sur Straight Talk Wrestling pour discuter d’un large éventail de sujets, notamment être la dernière personne à lutter contre Chris Benoit avant qu’il ne tue sa femme et son fils, puis se suicide.

Leur match a eu lieu le 19 juin 2007 sur le programme ECW de la WWE. Voici ce qu’il avait à dire :

« Eh bien, la première chose est que vous ne pouvez pas nier la capacité, les compétences et tout ce que Chris Benoit était. Certainement un talent du Temple de la renommée et cela ne peut pas lui être enlevé. Malheureusement, nous connaissons l’histoire, mais on m’a posé cette question plusieurs fois, j’en ai parlé sur mon podcast Pope’s Point Of View avec Elijah Burke. Chris, dans la mesure où je l’ai lutté pour la dernière fois, j’ai fait la boucle avec lui donc je l’ai également lutté en Géorgie, à Columbus je crois. Si ce n’est pas Columbus, peu importe, mais c’était en Géorgie et je ne pourrais jamais faire ce truc de Ric Flair. Ric Flair est quoi ? 72 ans et il pouvait juste nommer les dates, les lieux, les arènes, mon Dieu. Comment te souviens-tu de tout ça ? Je ne me souviens même plus de ce que j’ai mangé au petit déjeuner ce matin. Mais néanmoins, Chris Benoit était lui-même. C’était le même Chris que j’ai toujours connu depuis que je suis à la WWE et d’avoir cet honneur distinct… ou pas ? Selon la façon dont vous le regardez. Pour ce qui est de le catcher en dernier, je ne voulais certainement pas être connu comme le dernier gars à catcher Chris Benoit, tu vois ? Mais j’étais et c’était, pour moi, à cette époque précisément et même maintenant, c’était juste un grand honneur. Vous parlez de quelqu’un que j’ai grandi en regardant, quelqu’un que je regardais tuer WCW, sans jeu de mots Lord. Mais il le déchirait à la WCW, il le déchirait à la WWE, gros cavaliers, vous connaissez la NWA, donc avoir Chris Benoit me sélectionner, me choisir pour être le gars qu’il voulait élever, cela signifiait beaucoup et pendant que j’ai été frappé – je me sentais comme mon dos [was] gonflé pendant ce match quand il est descendu avec ce coup de tête volant dans la direction opposée. C’était tout pour moi et j’avais hâte d’avoir plus de matches avec lui.

H/T à Après la lutte




Source : https://wrestlingheadlines.com/elijah-burke-reflects-on-being-the-last-person-to-wrestle-chris-benoit/