Menu Fermer

Il n'y aurait pas d'AEW sans Bullet Club


Récemment sortis de la WWE, Karl Anderson et Luke Gallows sont apparus récemment sur le podcast de Tama Tonga et ont discuté d'une variété de sujets. Au cours de la discussion, Gallows a déclaré qu'il n'y aurait pas d'AEW sans Bullet Club.

"Le f ** king Bullet Club a révolutionné la lutte professionnelle et si quelqu'un entend cela et qu'il en est fou, désolé", a déclaré Gallows. «S'il n'y a pas de Bullet Club, il n'y a pas d'AEW. S'il n'y a pas de Bullet Club, il n'y a pas de croissance dans la lutte professionnelle. S'il n'y a pas de Bullet Club, il n'y a vraiment aucune raison d'avoir un NXT car pourquoi transformer le développement en un paradis indépendant et embaucher tout le monde dans l'entreprise? Il n'y a aucune raison de le faire. "

Les Young Bucks ont rejoint le Bullet Club en 2013 en tant qu'équipe d'étiquette junior lourde de la faction. Kenny Omega rejoindrait l’année suivante, à l’origine en tant que concurrent junior du groupe des poids lourds. Cody, Hangman Page et Marty Scurll étaient tous impliqués dans la faction pendant leur séjour au NJPW.

Tama Tonga, Karl Anderson, Bad Luck Fale et Prince Devitt (Finn Balor) sont les membres fondateurs du groupe depuis mai 2013. Doc Gallows rejoindra ce mois de novembre, peu après les Young Bucks.

"La lutte professionnelle a progressé en raison de ce qu'était le Bullet Club au Japon", a poursuivi Gallows. Il continuerait à attribuer au Bullet Club une résurgence de la lutte au cours des dernières années.

Gallows continuerait de dire que le succès du Bullet Club était également la raison pour laquelle ils avaient été recrutés par la WWE.

"C’est pourquoi ils nous ont achetés, ils nous ont foutus le roi et nous ont dîné, puis ils nous ont virés."

Un lien vers le podcast complet peut être trouvé ici.

Article précédentRandy Orton sur combien de temps il prévoit de continuer la lutte


Source