Menu Fermer

Journal de course G1 Climax (résultats et évaluations)


En 2019, j’ai énormément apprécié ma première tentative de suivre la plus grande collection annuelle de matchs de lutte impressionnants de lutte, autrement connue sous le nom de G1 Climax de New Japan. Seigneur sait qu’en 2020, tout ce qui me plaît énormément m’attire comme une flamme fait un papillon de nuit. Alors, rejoignez-moi pour le voyage si vous le souhaitez, partageant vos réflexions en cours de route.

20 septembre (Block B Night 1)

-Il n’y a pas autant de talents dans ce groupe de dix qui m’intéressent, certes, mais SANADA et Zack Saber Jr. (ZSJ) sont deux de mes favoris dans NJPW. SANADA perdant contre Toru Yano m’a un peu déçu, car cela a donné le ton pour le Cold Skull ayant un tournoi décevant. Les singeries de Yano me rappellent Santino à la WWE; en quelque sorte, chaque année dans une situation grave, ses singeries sont présentées dans un contexte moins loufoque, et j’ai toujours des sentiments mitigés à ce sujet.

-ZSJ a battu EVIL de manière surprenante. Je pensais qu’ils avaient un très bon match. Si vous êtes venu ici à la recherche de moi pour faire écho aux sentiments courants du «MAL étant un talon traditionnel, ça craint», alors vous serez déçu. Quel est le problème avec les fans qui n’aiment pas les tactiques traditionnelles du talon au Nouveau Japon? EVIL, comme Jay White, semble dissuader les gens de tricher et d’obtenir un avantage injuste. Je vois souvent des commentaires sur la façon dont le fait d’être un méchant menace en quelque sorte la qualité du match. Tu peux répéter s’il te plait?! (*** 3/4)

-J’ai sauté KENTA en battant Goto. KENTA est comme un acteur dont les deux premiers rôles principaux que j’ai vus étaient dans des films terribles et j’ai eu du mal à permettre à ma perception de lui de changer. Goto, quant à lui, est comme le Warlord était pour moi quand j’étais enfant; Je pourrais regarder son match s’il lutte avec quelqu’un qui me tient à cœur, mais je ne suis pas intéressé par ailleurs. Juice Robinson, à l’inverse, m’a convaincu l’an dernier dans le G1 avec plusieurs efforts inspirés après son remarquable match d’été avec Jon Moxley. Je dirai, cependant, que le nouveau look de Juice va prendre un certain temps pour s’y habituer. Heureux de le voir battre Yoshi-Hashi (à qui j’aurai besoin de quelqu’un pour expliquer pourquoi je devrais me soucier).

-Hiroshi Tanahashi vs Tetsuya Naito a été un grand match (**** 1/4), le meilleur parmi les premiers matchs de G1 30. De mon point de vue, il est clair que les deux ont dépassé leur apogée, avec Naito en déclin athlétique plus vite que son âge ne le suggère. Destino pourrait bientôt avoir besoin d’un remplacement pour finir. Tanahashi a peut-être perdu, mais il semblait avoir plus dans le réservoir que le double champion actuel. Je me demande si la course actuelle de Naito au sommet sera la dernière et je trouve que son statut parmi l’élite est l’un des points les plus intrigants du tournoi. Naito contre n’importe qui dans l’événement principal de WrestleKingdom 15 me semble plat en ce moment, mais des performances courageuses qui semblent s’appuyer sur ses limitations physiques croissantes comme celle-ci m’investiront davantage dans son voyage de retour au Tokyo Dome.

À égalité pour le 1er du bloc B avec 2 points chacun de leurs victoires: Naito, Yano, Juice, ZSJ et KENTA

19 septembre (Block A Night 1)

-Voir toutes ces personnes en direct, même si elles sont un peu distancées pour empêcher la pleine capacité, me donne de l’espoir pour l’avenir. L’Amérique pourrait apprendre beaucoup du système de santé japonais. Le leur est parmi les meilleurs au monde; le nôtre est parmi les pires. Mis à part les pensées de santé, la foule était superbe ce soir!

-Ospreay doit être l’un des favoris pour remporter le G1. Il est sans doute le lutteur le plus prolifique du monde en ce moment. La plupart des autres candidats sur ce piédestal qui ont élu domicile au NJPW sont également dans A Block, ce qui semble susceptible de produire le vainqueur général de ce tournoi. Ospreay n’avait aucun problème à vaincre les autres Takahashi.

-Jeff Cobb, qui pour l’instant me fait surtout penser à son parcours en tant que Matanza Cueto dans Lucha Underground, est un vrai talent. Il perd contre Taichi? Eh. Taichi est un autre de ces lutteurs du Nouveau Japon qui ne m’a jamais vraiment impressionné. Dans une année où il semble beaucoup moins de buzz autour du G1, j’ai pensé que Cobb pourrait peut-être faire une énorme course. Il le peut toujours, mais Taichi se sentait comme l’une des rares victoires garanties sur l’alignement pour lui.

-Minoru Suzuki et Tomohiro Ishii représentent un style fort plus que deux étoiles de l’échelon supérieur de la NJPW, et j’admettrai volontiers qu’il m’a fallu du temps pour découvrir les vertus de ce style. Je suis maintenant totalement accepté. Leur jumelage est l’équivalent New Japan de Terry Funk et Mick Foley. Quelle explosion de les voir se soustraire. Cela ne me dérangerait pas du tout de voir Ishii faire une course surprise cette année, la plus étrange des années soit-elle. Il devra compenser sa défaite ici contre Minoru quelque part, ou ce sera peut-être Suzuki qui fera cette surprise à la place (****).

-Je suis peut-être devenu discrètement le plus grand partisan d’Internet, Jay White. Cela me ramène à 2004, lorsque j’étais sur les forums LOP pour défendre le talent de Randy Orton alors que la majorité des autres le sélectionnaient sans relâche. Jay White rivalise avec MJF en tant que meilleur jeune talon du jeu, mais la plupart préfèrent le séparer plutôt que de s’engager dans sa superbe narration. White, comme l’a prouvé sa défaite de Shingo, a tous les outils que vous voudriez qu’un lutteur professionnel moderne ait; il a l’air de jouer, il est charismatique, il reste en lui-même, il est lisse sur le ring, et il y a peu qu’il ne puisse pas faire athlétiquement. Le Switchblade est, à mon humble avis, le lutteur le plus sous-estimé de la planète. White vs Shingo était, pour son style, tout aussi bon (****) que les matchs qui l’ont précédé et l’ont précédé.

-Peut-être que mes espoirs pour Ibushi contre Okada étaient irréalistes étant donné leur classique de tous les temps de WrestleKingdom plus tôt cette année. Ils ont eu un super match (****), mais il a eu du mal à retenir mon attention jusqu’à ce que sa fermeture stellaire prévisible quelques minutes. Plus important encore, cela a donné à mon homme, l’étoile d’or, une victoire retentissante qui menaçait de se moquer du récit en cours de certaines des avant-premières que j’ai écoutées, ce qui lui a à peine permis de répéter en tant que vainqueur du G1. Je suis plus fan ici et là du Nouveau Japon, d’accord, mais je regarde Kota Ibushi et je vois une histoire impressionnante comparable à celle de Naito d’un artiste absolument stellaire qui n’a pas encore réussi à le faire sur la plus grande scène à sa disposition. . Je veux tout sauf un autre match Naito-Okada à la WK15. Donnez à Ibushi la moitié de cet endroit.

Ibushi, Ospreay, Suzuki, Taichi et White sont à égalité pour la 1ère place du bloc A avec 2 points


Source