Menu Fermer

La meilleure superstar déclare avoir été testée positive pour le COVID-19 le mois dernier


Vendredi soir SmackDown La superstar AJ Styles a profité de son stream Twitch mercredi soir pour confirmer qu’il faisait partie des multiples superstars de la WWE qui ont été testées positives au COVID-19 ces dernières semaines. Cela fait suite à une annonce similaire de Dwayne «The Rock» Johnson, qui a également déclaré la même nuit qu’il avait contracté la maladie causée par le nouveau coronavirus.

«J’ai été testé positif il y a quelques semaines, il y a presque un mois, je crois», a révélé Styles, cité par Combattant.

«Je me sens pour les gens qui doivent faire face à cela. Je dois dire que je n’ai pas eu beaucoup de problèmes avec ça. Espérons que The Rock et sa famille sont en sécurité et que personne n’a trop de symptômes. Ce n’est bon pour personne. Je l’ai traversé, j’étais l’un des chanceux. J’avais mal à la tête, mais je n’ai jamais eu de fièvre. Peut-être quelques crottes de nez, c’est à peu près tout.

Comme Styles n’a pas fourni de détails supplémentaires sur le moment exact où il a été diagnostiqué avec le COVID-19, Combattant a pris note des dernières apparitions de l’ancien Champion Intercontinental à la télévision de la WWE. Celles-ci comprenaient un match contre Gran Metalik qui a été diffusé le 31 juillet mais qui a été enregistré 10 jours auparavant, un segment dans le ring avec Joseph Park le 14 août. Remettre à sa palce, et sa perte de titre Intercontinental contre Jeff Hardy sur l’épisode de la semaine suivante.

WWE


La décision de Styles de s’ouvrir à ses fans sur son expérience avec le coronavirus est intervenue la même semaine que l’ancienne personnalité de la WWE Renee Young a commenté les rumeurs selon lesquelles les responsables de l’entreprise n’étaient pas satisfaits de la façon dont elle avait révélé publiquement son propre diagnostic de COVID-19.

Comme indiqué précédemment par L’Inquisitr, Young est apparu sur le plus récent Podcast Sports Illustrated Media et a allégué qu’on lui avait dit qu’elle aurait dû informer la promotion de son annonce sur Twitter afin d’éviter tout problème de relations publiques. Elle a également semblé confirmer les rapports précédents qui suggéraient que personne dans les hauts gradés de la WWE ne l’avait contactée pendant qu’elle était malade.

Selon un rapport de WrestlingNews.co, on pense qu’environ 30 personnes à la WWE ont reçu des résultats de tests positifs fin juillet, bien que la société soit restée silencieuse sur l’identité et les rôles de ces personnes. Mis à part Styles and Young, quelques autres employés de la WWE, y compris l’intervieweur et animatrice dans les coulisses Kayla Braxton et les producteurs Adam Pearce et Jamie Noble, se sont tournés vers les médias sociaux vers la fin du mois de juin et ont publié des déclarations similaires confirmant qu’ils avaient été diagnostiqués avec COVID-19.




Source