Menu Fermer

La WWE annonce le départ de l’entreprise et la nouvelle embauche, le salaire et la date de début


La WWE a annoncé Karen Mullane comme son nouveau contrôleur et directeur comptable principal.

Mullane a occupé le poste de directeur financier de CreateMe Technologies, et avant cela, il a occupé le poste de vice-président et contrôleur d’entreprise de SeatGeek. La WWE a souligné que Mullane n’avait aucune relation familiale avec un directeur ou un dirigeant travaillant actuellement au sein de la WWE.

Dans le communiqué, la WWE a annoncé que Mullane entamerait son poste le 19 novembre au siège de la WWE à Stamford, Connecticut. Mullane gagnera un salaire de base de 415 000 $ et est éligible pour participer au plan de bonus de la WWE. Mullane a également droit à un bonus de signature unique de 61 500 $.

Cette nouvelle intervient à la suite du départ de Mark Kowal, désormais ancien contrôleur d’entreprise de la WWE. Kowal a travaillé pour World Wrestling Entertainment pendant 19 ans, de septembre 2001 à novembre 2020. Kowall a occupé le poste de contrôleur d’entreprise depuis 2004, où il a supervisé les départements financiers et comptables de la WWE. Il était également responsable de la gestion des investissements et de la gestion des actifs.

Vous pouvez voir la déclaration de la WWE sur leur nouvelle recrue ci-dessous:

Le 19 novembre 2020, World Wrestling Entertainment, Inc. (la «Société») a nommé Karen Mullane en tant que contrôleur et comptable principal. La nomination coïncide avec le départ de Mark Kowal après 19 ans de service dévoué au sein de la société.

Depuis avril 2020, Mme Mullane, 56 ans, occupe le poste de directrice financière de CreateMe Technologies, une société privée apportant des innovations technologiques et matérielles à l’industrie du vêtement. Auparavant, de janvier 2019 à avril 2020, elle a occupé le poste de vice-présidente et contrôleur d’entreprise de SeatGeek, Inc., une plateforme de billetterie permettant aux utilisateurs d’acheter et de vendre des billets pour des événements sportifs, des concerts et des théâtres en direct. De juillet 2018 à janvier 2019, Mme Mullane a été vice-présidente et contrôleur d’entreprise, chef de la comptabilité de SoulCycle, une société de fitness privée basée à New York. De janvier 2014 à novembre 2017, Mme Mullane a occupé le poste de vice-présidente et contrôleur d’entreprise d’Etsy, Inc.

Mme Mullane a signé une lettre d’offre avec la société (la «lettre d’offre»), en vertu de laquelle elle a accepté de servir de contrôleur de la société à compter du 19 novembre 2020. La lettre d’offre prévoit que Mme Mullane recevra une salaire de base de 415 000 $, payable aux deux semaines. De plus, Mme Mullane sera admissible à gagner des primes annuelles en espèces dans le cadre du plan d’incitation à la direction de la société. L’attribution incitative cible annuelle de Mme Mullane sera de 35% de son salaire de base. De plus amples informations sur le plan d’incitation à la gestion de la société sont incluses dans la circulaire de sollicitation de procurations de la société pour l’assemblée annuelle des actionnaires 2020, déposée auprès de la Securities and Exchange Commission le 6 mars 2020. Mme Mullane recevra également une prime de signature d’un montant de 61 500 $, sous réserve de remboursement si Mme Mullane met volontairement fin à son emploi au sein de la société. Mme Mullane recevra également sous condition certaines dépenses de réinstallation et de logement temporaire. Dans le cadre de cette nomination, Mme Mullane se verra attribuer des unités d’actions restreintes d’actions ordinaires de catégorie A de la société évaluées à 166 000 $. Ces unités d’actions restreintes seront soumises et régies par les modalités du plan d’incitation omnibus de la société et seront acquises en trois versements annuels égaux. Mme Mullane sera également éligible à participer à de futurs programmes d’attribution d’actions qui seront offerts à d’autres dirigeants de la société. Enfin, Mme Mullane sera admissible à participer aux régimes et programmes de rémunération et d’avantages sociaux de la société offerts aux cadres de la même situation.




Source