Menu Fermer

Le 'Mad King' Eddie Kingston crache le feu dans AEW Dynamite Debut (Vidéos)


Le dernier d'une race mourante est arrivé à All Elite Wrestling.

Cody Rhodes est revenu à l'action ce mercredi soir sur AEW Dynamite, mettant une fois de plus le championnat TNT à gagner contre quiconque dans le monde qui veut passer à l'action.

Le président de l'AEW, Tony Khan, avait taquiné plus tôt dans la journée que le challenger de cette semaine serait l'un des plus grands noms de la lutte indépendante au monde. Il a certainement tenu cette promesse, alors que le vétéran de deux décennies «Mad King» Eddie Kingston a franchi le rideau et a immédiatement mis le feu au monde de la lutte.

Kingston, l'un des parrains de la scène indépendante depuis de nombreuses années, est peut-être mieux connu pour ses compétences de niveau élite au micro, mais utilise également une combinaison simple mais brutale de style fort japonais et de bagarres directes.

«Eddie Kingston» et le hashtag «SignEddieKingston» étaient à la mode sur Twitter pendant le segment, ce qui lui a permis de couper une promo passionnée ciblant à la fois Cody et son manager Arn Anderson, avant de relever le défi pour un match sans disqualification.

Cody a finalement conservé son titre, marquant sa sixième défense globale du championnat TNT, mais il a dû résister à des coups de poing au visage, à une suplexion au cou et à des centaines de punaises – facilement sa défense la plus difficile à ce jour.


Source