Le Temple de la renommée de la WWE, Donald Trump, renvoyé par une nation épuisée

Photo of author

By David Marques


Il a peut-être remporté la bataille des milliardaires, mais il ne remporte pas un deuxième mandat. Le Hall of Famer de la WWE et 45e président des États-Unis, Donald Trump, devrait perdre les élections de 2020 au profit de Joe Biden. À commencer par CNN, plusieurs réseaux de télévision et médias ont prédit que la Pennsylvanie deviendrait bleue, ce qui a donné à Biden suffisamment de voix pour renverser le président sortant Trump et prendre la Maison Blanche.

Avant ses aspirations politiques, Donald Trump était fortement impliqué dans plusieurs angles de la WWE au milieu des années 2010. Plus célèbre encore, il a été le récipiendaire de l’un des pires Stone Cold Stunners de l’histoire de l’entreprise lors de la bataille des milliardaires à WrestleMania, où le cruel magnat de l’immobilier nous a tous enlevé les cheveux de Vince McMahon.

L’actuel président américain a été vu en train de jouer au golf au moment de l’annonce, comme il l’a été pendant de nombreux moments charnières au cours de ses quatre années à la tête d’un pays profondément divisé. Bien que le décompte des voix ne soit pas officiel avant un certain temps grâce au processus du Collège électoral, cette même nation a été vue en train de célébrer dans les rues la défaite de Donald Trump.

Pour sa part, alors même que les membres de son parti cherchent à se distancer de Trump, le vendeur de steaks raté promet de contester légalement un large éventail d’élections dans plusieurs États et s’est à tort déclaré vainqueur de la présidence pour toute la semaine. Le PDG de Hurt Business, Bobby Lashley, n’a pas pu être joint pour commenter son ancien associé.

Ici à WrestleZone, nous souhaitons officiellement le meilleur au Donald dans ses projets futurs.

AUSSI: Jey Uso passe la tête de Kevin Owens à Groin pour gagner le Main Event de SmackDown


Source : https://www.mandatory.com/wrestlezone/news/1209254-wwe-hall-of-famer-donald-trump-fired