Menu Fermer

Les nouvelles des coulisses de Daniel Bryan n’apparaissent pas à la WWE TV


Daniel Bryan est absent de la WWE TV depuis juin et on ne sait toujours pas quand il reviendra.

Il a été noté cette semaine par le Wrestling Observer Newsletter que Bryan être absent des enregistrements du WWE Performance Center à Orlando était probablement une mesure de précaution contre le COVID-19 car cela coïncidait avec le fait que sa femme Brie Bella était profondément enceinte.

Brie avait exprimé des inquiétudes sur les réseaux sociaux avec Bryan travaillant pendant la pandémie de coronavirus en raison de son système immunitaire affaibli, mais cela fait maintenant un peu plus d’un mois que Brie a donné naissance à leur deuxième enfant. Il y a des spéculations sur le retour possible de Bryan à l’action avec des émissions de la WWE au Amway Center d’Orlando pour le moment. On pensait que le plus grand lieu conduirait certains lutteurs à revenir de leur temps libre, et nous l’avons vu la semaine dernière avec le retour de Sami Zayn et du champion universel de la WWE Roman Reigns.

Comme indiqué en juillet, Bryan a rejoint l’équipe de rédaction de SmackDown cette année et aurait une influence créative significative.

Bryan n’a pas lutté depuis l’épisode de SmackDown du 12 juin, où il a perdu la finale du tournoi du titre Intercontinental contre AJ Styles, qui a depuis abandonné le titre à Jeff Hardy. Bryan a fait une apparition sans lutte lors de l’épisode du 19 juin, mais il n’est apparemment pas revenu au Performance Center depuis lors. Il a fait une apparition dans l’épisode SmackDown du 3 juillet, mais cela a été fait avec Zoom. Pendant que Bryan était absent, l’Observer note qu’il a filmé des choses pour la WWE et qu’il est resté dans l’équipe créative.

Restez à l’affût des mises à jour sur le statut de Bryan à la WWE.

Source: Lettre d’information Wrestling Observer

Abonnez-vous à The Wrestling Observer en cliquant ici. Chaque numéro a une couverture et une analyse de toutes les principales nouvelles, ainsi que des articles d’histoire. Les nouveaux abonnés peuvent également recevoir des numéros classiques gratuits.




Source