Menu Fermer

L’histoire de Donald Trump dans la lutte professionnelle

Donald Trump’s history in pro wrestling

Donald Trump et sa relation avec le monde de la lutte

En 1988, un an après le match emblématique entre Hulk Hogan et Andre The Giant lors de WrestleMania III à Pontiac, Michigan, la Federation de lutte (maintenant WWE) a organisé un tournoi pour élire un nouveau champion. Hogan et Andre étaient les têtes d’affiche de cet événement annuel, qui s’est déroulé au Trump Plaza à New Jersey, en présence de Donald Trump lui-même. À cette époque, Trump était surtout connu pour ses propriétés et casinos de New York et du New Jersey.

WrestleMania V et la rivalité Hogan-Savage

Un an plus tard, WrestleMania V s’est déroulé à nouveau au Trump Plaza, avec en vedette la rivalité entre Hulk Hogan et Randy Savage lors d’un événement intitulé “Megapowers Explode”. Une fois de plus, Trump a participé à l’événement, où Hogan est revenu victorieux en reprenant son titre de champion.

Le combat des milliardaires

En 2007, une histoire mémorable impliquant Donald Trump a eu lieu lors d’un événement de la WWE. Intitulé “Le combat des milliardaires”, cela a vu Trump entrer en conflit avec Vince McMahon, le président de la WWE. Les deux ont sélectionné des lutteurs pour un match dont l’enjeu était leur propre chevelure. La rivalité a atteint son paroxysme lorsqu’au cours du match, Trump a attaqué physiquement McMahon, avant de voir son lutteur sortir vainqueur.

Autres interventions et relations avec la WWE

Les apparitions de Trump dans le monde de la lutte n’ont pas cessé après son entrée en politique. En 2009, il “a acheté” la WWE à McMahon, dans le cadre d’une intrigue scénarisée. De plus, en 2013, Trump a été intronisé dans le Hall of Fame de la WWE, et a même été présenté avec le titre potentiel de “grand président des États-Unis” par McMahon.

En fin de compte, la relation entre Donald Trump et le monde de la lutte a été étroitement liée, et son influence s’étend même à la sphère politique, avec l’implication de sa femme, Linda McMahon, dans l’administration Trump.

Source : www.news4jax.com