Menu Fermer

McMahon démissionne suite à une plainte pour trafic sexuel

A former WWE employee filed a federal lawsuit Thursday, Jan. 25, 2024, accusing WWE executive Vince McMahon and another former executive of serious sexual misconduct. (AP Photo/Jessica Hill, File)

Scandale à la WWE : Vince McMahon accusé de trafic sexuel et d’abus

Vince McMahon démissionne de la WWE

Le puissant dirigeant de la WWE, Vince McMahon, vient de démissionner de tous ses postes au sein de la World Wrestling Entertainment et de TKO Holdings, la maison mère de la promotion. Cette décision fait suite à des accusations de trafic sexuel, d’agression sexuelle et d’abus physique et émotionnel portées contre lui dans le cadre d’une poursuite civile.

Le témoignage de Janel Grant

La plainte déposée par l’ancienne employée de la WWE, Janel Grant, relate des années de violences sexuelles et d’abus à l’égard d’une subordonnée qui aurait été contrainte de signer un accord de non-divulgation. Le dépôt de cette plainte vise à annuler cet accord en vertu du droit fédéral, tout en recherchant des dommages et intérêts non spécifiés en vertu d’une autre loi fédérale sur la traite sexuelle.

Les accusations contre Vince McMahon

Dans la poursuite, Janel Grant accuse Vince McMahon, un ancien cadre et la WWE elle-même, de trafic sexuel, d’abus physique et émotionnel, ainsi que de négligence. Les allégations visent à dévoiler une série d’actes sexuels horribles et de sévices infligés à Mme Grant. Elle affirme également avoir été utilisée comme un pion sexuel pour attirer des talents de lutte mondialement reconnus à signer avec la WWE.

La relation a rapidement tourné au vinaigre en 2022, lorsque McMahon, craignant un scandale public et un divorce de sa femme, a convaincu Grant de signer un accord de non-divulgation. La poursuite cherche à annuler cet accord en vertu de la loi fédérale “Speak Out Act” et de la loi commune.

Le passif controversé de Vince McMahon

Vince McMahon est connu pour avoir été le promoteur et le propriétaire de la WWE pendant de nombreuses années. Au cours de sa carrière, il a été confronté à de nombreux scandales, notamment un procès fédéral pour stéroïdes, des allégations de harcèlement sexuel, la mort de catcheurs en coulisse et des accusations de complicité dans des comportements inappropriés. Malgré cela, il est retourné dans son rôle de président exécutif de la WWE après avoir annoncé sa retraite en 2022.

Les récentes allégations portées à l’encontre de Vince McMahon sont prises très au sérieux par le groupe TKO, qui a déclaré qu’il prendra des mesures internes pour répondre à ces accusations.

Source : ny1.com