Menu Fermer

Superbrawl 2000 : la critique du combat inutile

REVIEW: Superbrawl 2000: When It Isn't Needed Anymore

Réveillez-vous dans l’univers de la lutte avec KB’s Old School (and New School) Reviews. Après plus de 10 ans de critique de spectacles de lutte, je vous apporte une nouvelle critique chaque lundi, mercredi et vendredi sur Wrestlingrumors.net. Du WWE moderne au old school en passant par les événements indépendants, vous trouverez de tout. Place à la critique de SuperBrawl 2000 !

L’événement démarre avec des face à face explosives, opposant Sid Vicious à Jeff Jarrett et Scott Hall dans un combat à trois pour le titre mondial. Les légendes Hogan et Luger se retrouvent aussi dans le ring pour un affrontement mémorable. Pour une soirée chargée en émotion, c’est par ici!

Cruiserweight Title: The Artist Formerly Known As Prince Iaukea vs. Lash Leroux
Bien que le match soit disputé, Lash Leroux émerge comme le grand gagnant avec son jeu de jambes impressionnant. Le titre vacant prend alors un nouveau détenteur.

Hardcore Title: Bam Bam Bigelow vs. Brian Knobbs
Knobbs parvient à s’emparer du titre Hardcore dans un combat acharné, grâce à son habileté et sa force physique. Une victoire bien méritée, mais pas sans controverse.

3 Count vs. Norman Smiley
Un affrontement à trois contre un, Norman Smiley est en mauvaise posture face aux membres de 3 Count. Malgré une lutte acharnée, il finit par s’incliner devant l’équipe adverse.

The Demon vs. The Wall
Le MAIN EVENT MATCH se révèle être une confrontation tumultueuse, démontrant toute la puissance des combattants. Une bataille sans merci entre deux adversaires de taille. La lutte est à son paroxysme!

Malgré quelques moments de tensions, cette soirée de SuperBrawl 2000 a comblé les attentes des fans de lutte. Un spectacle à ne pas manquer pour les amateurs de frissons et d’adrénaline!

Source : wrestlingrumors.net