Matt Riddle demande le rejet d’une ordonnance de non-communication dans une affaire d’allégation d’agression sexuelle

Photo of author

Par David Marques


Matt Riddle a annulé la pétition pour une ordonnance de non-communication contre l’accusateur de viol 36 heures avant de devoir aller au tribunal pour la demander.

Selon un rapport de David Bixenspan, Riddle et son avocat, Daniel J. Rose, ont demandé le renvoi volontaire.

Les archives judiciaires montrent que Riddle accusait Candy Cartwright (de son vrai nom Samantha Tavel) de «harcèlement criminel», «auparavant menacé, harcelé, traqué, harcelé en ligne ou maltraité physiquement le pétitionnaire», «menacé de nuire au pétitionnaire, à des membres de sa famille ou à des personnes étroitement associées. avec le pétitionnaire »,« utilisé ou menacé d’utiliser contre le pétitionnaire des armes telles que des armes à feu ou des couteaux », et« détruit des biens personnels, y compris, mais sans s’y limiter, des téléphones ou d’autres équipements de communication, des vêtements ou d’autres articles appartenant au pétitionnaire . »

L’avocat de Tavel a présenté une requête pour rejeter l’ordonnance, réfutant de nombreuses affirmations de Riddle. Parmi les allégations figurait une accusation selon laquelle Tavel avait partagé le numéro de téléphone de Lisa Riddle (l’épouse de Matt) sur les réseaux sociaux, ainsi que leur adresse personnelle.

En juin 2020, lors du mouvement Speaking Out, Tavel a accusé Riddle d’agression sexuelle, détaillant un incident survenu en 2018. Riddle a nié les allégations, mais a admis avoir trompé sa femme avec Tavel lors de réunions consensuelles.


Source : https://www.wrestleview.com/wwe-news/167631-matt-riddle-files-for-dismissal-of-restraining-order-in-sexual-assault-allegation-case/