Menu Fermer

Matt Sydal à propos de l’achat d’EVOLVE par la WWE, le protocole COVID-19 de ROH

Matt Sydal parle de la place de Ricochet à la WWE, qui sont les meilleurs High Flyers aujourd'hui


Matt Sydal s’est entretenu avec le président de Wrestling Inc., Raj Giri The Wrestling Inc. Quotidien podcast pour parler de son implication dans le ROH Pure Title Tournament ainsi que de l’état actuel de la lutte aujourd’hui. À la fin de l’année dernière, Sydal a lutté pour EVOLVE, et il a révélé sur le podcast que c’était le salaire le plus bas qu’il ait jamais reçu en cinq à six ans, mais a déclaré qu’il l’avait fait parce qu’il n’y avait rien d’autre pour lui ce week-end et cela lui a donné une opportunité. pour lutter devant le public new-yorkais.

« Je veux dire que c’était tout ce qu’il restait à EVOLVE. Ce n’était pas très réussi et c’était le salaire le plus bas que j’ai jamais reçu en cinq ou six ans », a révélé Sydal. «Je l’ai juste fait parce que je n’avais pas de travail ce week-end, et ça aurait été cool, comme s’il y avait de bons lutteurs là-bas. À ce moment-là, je dirigeais l’école d’entraînement WWN tout en co-dirigeant avec des clochards, mais oui , c’était juste facile.

«C’était du bon travail, et j’aime vraiment les gars de Leon Ruff et AR Fox. Donc je voulais juste y aller et travailler avec eux. Je n’essayais pas d’en tirer quoi que ce soit ou de faire quoi que ce soit. C’était juste un match . Les gens essaient d’en faire un gros problème, mais un spectacle est un spectacle, un travail de travail, si vous n’avez pas lutté à New York depuis quelques mois, c’est toujours bien de prendre une réservation là-bas car il y a beaucoup de grands fans de lutte. Là. »

La WWE a acheté EVOLVE le mois dernier, et Sydal a commenté l’accord tout en parlant de son respect pour ceux qui tentent de se forger leur propre voie dans la lutte comme il le fait. Il parle de son style de bricolage où il coud son propre équipement chez lui et a son propre dojo où il peut créer ce qu’il veut en luttant avec ses élèves.

« Je suis juste content qu’EVOLVE ait conclu cet accord », a déclaré Sydal. « Nous parlions plus tôt de la façon dont les indie veulent obtenir un contrat maintenant, comme c’est en quelque sorte l’objectif. Quand j’ai commencé, il n’y avait aucun espoir d’obtenir un contrat. Il n’y avait aucun espoir de faire quoi que ce soit. Le seul espoir que vous aviez de devenir une star, c’était prendre votre propre organisation et la faire grandir pour devenir la prochaine ECW ou quelque chose du genre, ce qui, par exemple, PWG a commencé à peu près au même moment, et ils ont développé leurs propres activités si grandes que cela s’est essentiellement étendu à son propre contrat télévisé. avec TNT via AEW.

« Alors j’ai toujours respecté les gars qui essayaient de le faire seuls sans prendre un document d’une grande organisation. Ils essayaient de créer leur propre truc, le style DIY, qui a toujours été mon style, une sorte de mode de survie improvisé et vraiment juste en quelque sorte forger votre propre chemin. Je veux dire, en ce moment, c’est exactement ce que je fais. Je fais en quelque sorte mon propre truc.

«Ce n’est peut-être pas la chose la plus populaire en ligne, mais je crois en ce que je fais. Je crois en ce que je crée dans mon dojo. Je crois en ce que je crée et coud dans notre atelier de couture juste là-bas , où je travaille sur une nouvelle paire de collants pour moi-même pour mes prochains trucs ROH et que je fabrique ma propre veste de bague et que j’ai vraiment les mains dans chaque point de tout ce que je fais. « 

Sydal a également commenté la façon dont les principales sociétés de lutte ont géré la pandémie de COVID-19, et il a félicité NJPW pour avoir très bien géré leur retour. Il a noté que deux de ses élèves de son dojo ont concouru sur AEW Sombre et ont reçu un test COVID-19 chaque fois qu’ils vont pour un enregistrement.

« Je pense que New Japan a très bien géré la situation et professionnellement. Je sais qu’ils ont été très prudents », a déclaré Sydal. « Le style japonais, ils se soucient vraiment plus de leurs voisins qu’eux-mêmes. Je pense donc qu’ils ont fait du très bon travail. D’après ce que j’ai connu sur la WWE, il ne semble pas qu’ils soient trop inquiets. à propos des lutteurs tombant malades Je pense qu’ils ont en quelque sorte minimisé la maladie.

« Je ne pense pas qu’ils mettaient la sécurité des lutteurs en premier ou même de leurs fans là-bas, mais je veux dire que cela ne semble pas avoir trop d’effets secondaires, et nous savons que tous ces politiciens corrompus se battent pour que les entreprises ne Je n’ai aucune responsabilité même si les gens tombent malades. AEW, deux de mes étudiants sont allés là-bas pour faire AEW Sombre. Faboo Andre et Tony Donati, je vais simplement les citer parce que ce sont mes étudiants qui travaillent très dur au Sy Tojo, et ils sont allés là-haut et ils ont subi des tests de coronavirus à chaque fois qu’ils montent. . « 

ROH a publié ses protocoles COVID-19 car ils devraient bientôt exécuter des enregistrements télévisés. Sydal a révélé sur le podcast qu’il passerait trois tests COVID-19 au cours des enregistrements car il n’y a pas de souci lorsqu’ils se battent.

« C’est ce que vous devez faire pour organiser une émission, et je ne vais pas publier l’intégralité du protocole Ring of Honor, mais aucune entreprise ne prend cela plus au sérieux que Ring of Honor. Et aussi la Maryland State Athletic Commission les tient vraiment aux normes les plus élevées », a révélé Sydal. « Des choses folles comme changer la toile entre chaque match lors de leurs enregistrements à venir. Pour n’autoriser que deux lutteurs dans un vestiaire à la fois. Tests de coronavirus, j’en ai pris un vendredi, puis j’en prendrai un quand nous volons lundi et un lorsque je pars ce dimanche-là, donc je vais faire trois tests pour Ring of Honor juste pour vraiment m’assurer que nous sommes en sécurité et que tout va bien.

« De cette façon, nous pouvons vraiment nous laisser aller et lutter sans aucune sorte de chose derrière la tête, mais c’est décevant de ne pas lutter devant les fans parce que je ne lutte pas pour moi-même. Je lutte vraiment pour eux, et donc je suis juste content que les trucs de Ring of Honor que nous faisons soient à la télévision afin que tout le monde puisse voir tout le travail acharné que nous faisons la semaine prochaine. « 

Comme mentionné précédemment, un nouveau ROH Pure Champion sera couronné pour la première fois depuis que le titre a été retiré en 2006. Sydal a noté que les lutteurs de sa taille n’étaient jamais en lice pour le titre Pure à l’époque parce que Nigel McGuinness régnait en tant que top star chez ROH qui détient le plus long règne de Pure Title à 350 jours. Sydal a expliqué comment il pouvait désormais créer son propre créneau et s’épanouir dans sa quête du titre pur.

« J’étais dans le Ring of Honor comme de 2004 à 2006 quand c’était comme Nigel McGuinness contre Chad Collyer », se souvient Sydal. « J’ai été témoin de beaucoup de très bons matches de Pure Title, et pour être honnête, à l’époque, je n’étais même pas en lice pour cette ceinture. Je me suis toujours fier de mes capacités techniques, mais cela se résumait vraiment à un la taille et la force et juste des gars comme Nigel me traversaient en quelque sorte à ce moment-là. Beaucoup de choses ont changé. J’ai vraiment l’impression que c’est un championnat auquel j’appartiens, avec lequel je vibre.

« Quand je suis allé à l’Impact, je suis allé directement après ce titre de X-Division. Quand je vais à Ring of Honor cette fois, je vais vraiment directement pour le titre pur. Auparavant, je suis allé après le championnat TV, le ROH TV Title, et j’ai perdu contre Jay Lethal. Et j’ai aussi affronté Marty [Scurll], et j’ai perdu contre Marty. Je vais aller me trouver une belle niche dans ce support Pure Title et ce genre de concentration sur la lutte sur le ring qui est ma spécialité, mais la belle chose est avec le Pure Title, ils ajoutent beaucoup de règles.

«Mais en fait, cela ouvre beaucoup plus de portes, ou si cette porte se ferme, cela va nous ouvrir des fenêtres, et je suis vraiment douée pour, disons, contourner les règles en ma faveur. Et je pense que opportunité créative pour moi, car plus il y a de règles, plus je peux me plier. « 

Lorsque Sydal a quitté l’Impact en 2019, il a été rapporté à ce moment-là que la WWE et l’AEW avaient des offres pour lui. Sydal a été interrogé sur le podcast sur l’état actuel de son contrat. Cette interview a été enregistrée avant les débuts de Sydal à AEW à Tous dehors, mais Sydal a déclaré que bien qu’il ne soit pas sous contrat avec ROH, il considère toujours ROH comme une maison qui l’appelle « un concert de toute une vie » en raison de l’importance de la promotion pour lui et de la façon dont il retrouve toujours son chemin vers ROH.

« Donc ROH est un concert de toute une vie pour quelqu’un comme moi », a déclaré Sydal. «J’ai commencé la lutte indépendante en 2000, et il n’y avait qu’une seule Mecque. Il n’y avait qu’un seul endroit emblématique où la lutte était respectée, vénérée et honorée, et je me suis lancée dans la lutte en me basant sur la recherche du respect. sur ce respect et je veux dire ironiquement, la pureté de la lutte de Ring of Honor.C’est ce qui m’a vraiment attiré, et j’étais le gamin à la journée à l’université qui rêvait d’arriver à Ring of Honor.

«En fait, je pense que c’était ma deuxième année ou ma première année, j’ai eu en quelque sorte mes premières opportunités de commencer à travailler chez Ring of Honor, et j’y suis resté environ deux ans. Et puis j’ai commencé à faire Dragon Gate, je suis allé à la WWE, laissé là [and] est revenu à Ring of Honor. Donc, je veux dire que Ring of Honor a été ce fil constant dans ma vie qui m’a toujours poussé, et j’ai toujours trouvé de grands adversaires là-bas et de grands talents là-bas. Donc, même si je ne suis sous aucun contrat pour le moment, cela a toujours été une maison pour moi et un endroit où je me sentais vraiment à l’aise et vraiment respecté. Il y a le bureau, la lutte et les fans. C’est donc un respect sur ces trois angles.

«Un endroit comme New Japan fait très bien cela, honorant ses fans, honorant les lutteurs et honorant les traditions qui les ont précédés tout en essayant de repousser les limites du présent aussi loin que possible. Donc je me sens vraiment comme Ring of L’honneur est un endroit idéal pour moi, et je me bats dans beaucoup d’indies à travers le pays. Et je lutte avec beaucoup de jeunes prometteurs, mais je ne pense vraiment pas que quiconque puisse me pousser comme le talent qui est dans Anneau d’honneur maintenant. « 

L’interview complète de Sydal a été diffusée dans le cadre d’un épisode récent de notre podcast, The Wrestling Inc. Daily. Abonnez-vous pour recevoir les derniers épisodes dès leur sortie du lundi au vendredi après-midi en cliquant ici.




Source